Archives de Catégorie: Fantasy

  1. La source des tempêtes (Le livre de l’énigme, tome 1), par Nathalie Dau

    23 février 2016 par Lodael

    Tout commence alors que l’Éradication est en train d’atteindre sa conclusion tragique. Les mages bleus, ceux appartenant à l’obédience de l’Équilibre, ont été emprisonnés, brûlés, impitoyablement abattus jusqu’aux derniers. Les clergés de la Loi et du Chaos se sont débarrassés de cette mouvance, déclarée hérétique. Le dernier d’entre eux, Keral, a renoncé publiquement à l’hérésie, et toute trace de drac, de magie, a été éradiquée en lui, tandis qu’il était émasculé pour s’assurer qu’il ne pouvait transmettre ses pouvoirs à nulle descendance. Et pourtant…

  2. L’instinct du Troll, par JC Dunyach

    1 janvier 2016 par Sylfraor

    Voici le parfait exemple d’une délicieuse satire de l’entreprise dans ses travers, mais évidemment aussi de la fantasy un peu trop convenue qui se fait égratigner tout autant. À lire pour un moment de détente quand votre supérieur vous ennuie et non lorsque vous cherchez le texte de fantasy dont l’intrigue restera dans les annales.

  3. Fille des deux rives, par Ophélie Bruneau

    23 décembre 2015 par Sylfraor

    Fille des deux rives, c’est un roman de fantasy dont le personnage principal est Bodmaëlle, une jeune et brillante exorciste, rigide et austère. Un second personnage fera le contrepoint, Murello, qui est un jeune homme reconnu comme mage, brillant, charismatique, bien plus intéressé par le sexe opposé que par les responsabilités.

  4. Sainte Marie des Ombres (3 premiers tomes), par Sophie Dabat

    5 décembre 2015 par Lodael

    sainte-marie-des-ombres-3

    Pour quelqu’un qui, habituellement, ne lit pas de fantasy urbaine, voici le second roman du genre que j’ai lu et aimé en peu de temps. Je vous parlais il y a peu de L’héritière, de Jeanne-A Debats. Si ce dernier était plutôt humoristique et second degré, la saga dont je vais vous parler aujourd’hui en diffère totalement dans le fond comme dans la forme. Les deux ont toutefois en commun d’être des œuvres originales, jouant avec les codes du genre, ayant un ton bien à elles.

  5. L’héritière, par Jeanne-A Debats

    1

    11 novembre 2015 par Lodael

    Jeanne-A Debats fait partie de ces auteurs inclassables, protéiformes, dont chaque livre est une nouvelle surprise, et chaque personnage un être à part, sans la moindre trace de stéréotype ou de facilité. Avec Plaguers, elle nous emmenait dans un monde de science-fiction post-apocalyptique passionnant et déroutant. Avec L’héritière, elle s’attaque au genre de la fantasy urbaine, avec ses personnages bien classiques de vampires, sorcières et loup-garous. Seulement voilà, c’est Jeanne-A Debats. Par conséquent, aucun cliché, aucun archétype ne peut passer entre ses mains sans se faire tordre dans tous les sens, lessiver, retourner et recracher enfin avec une bonne dose de second degré, pour le plus grand bonheur du lecteur. Car ce qui en ressort est un roman absolument jouissif.