1. L’enfant-joie

    12 novembre 2016 par Lodael

    Sous l’écrasante chaleur d’un soleil sans pitié, les ruelles s’animaient d’un brouhaha bon enfant. Vendeurs de dattes et de pâtisseries au miel, femmes proposant leurs paniers tressés à la main ou leurs étoffes bariolées, marchandes d’épices ou de poisson séché, tous se côtoyaient, s’interpellaient bruyamment, haranguaient les passants en cherchant à parler plus fort que le voisin. La poussière et le sable collaient aux joues rouges et aux fronts en sueur, les mèches noires se plaquaient sur les crânes chauffés par des rayons ardents dont les auvents et les foulards blancs enroulés sur les têtes échouaient à parer totalement la morsure. Pourtant, l’ambiance était à la gaieté, voire à l’euphorie. Malgré la pauvreté et l’absence de confort, les habitants de cette bourgade nichée au creux d’une palmeraie semblaient heureux.

  2. Janus

    12 novembre 2016 par Lodael

    Dans la grande ville, les derniers rayons du soleil d’automne font jouer des reflets moirés
    sur les vitres des immeubles. Immenses et bizarres, les tours se contorsionnent dans des positions improbables, comme des fleurs dessinées par un hippie en pleine crise hallucinatoire.

  3. L’atelier d’écriture en ligne, par Sophie Dabat

    12 novembre 2016 par Lodael

    Non, ce n’est pas le titre d’un roman. Voici en effet un article un peu particulier, puisqu’il s’agit de faire …
    Lire la suite

  4. La stratégie des As, par Damien Snyers

    28 septembre 2016 par Lodael

    Prenez un groupe d’arnaqueurs un peu losers mais débrouillards, et lancez-les dans le casse du siècle, vous obtenez une intrigue enlevée qui se lit en un après-midi. Ce roman tient en haleine le lecteur tout en le réjouissant par le comique de certaines situations et la gouaille de ses personnages. aintenant, transposez le tout dans un univers Steampunk mâtiné de fantasy (ou l’inverse), une ville sous globe où se mêlent elfes, humains, trolls et magiciens. Le décor est planté. Les héros sont contrastés, drôles et attachants. Tout en gardant un ton léger et truculent, ils portent un message de tolérance et d’acceptation de l’autre et de ses différences. En bref, un premier roman très réussi à mettre entre toutes les mains, amateurs de fantasy ou non !

  5. Festival en Brocéliande

    24 juillet 2016 par Sylfraor

    Superbe temps selon l’échelle locale, un cadre magnifique, bien que non dénué de moustiques, nous revenons des Rencontres de l’Imaginaire …
    Lire la suite